AIN PULSION
Volez en Parapente

Les Nuages

Les differents nuagesLe parapentiste se doit de connaître les nuages. Il en aime certains et en hait d’autres. Il existe en effet un très grand nombre de nuages, dont seuls certains indiquent des conditions propices au vol libre. La connaissance des nuages est un élément essentiel dans l’analyse prévol, lorsque la foule des sites les plus fréquenté n’est pas là pour servir de fusible et baliser le ciel de repères mouvants multicolores. 

Les formes sont :
  • Les nuages en couches, ou strates, qui comprennent le terme stratus (strato-),
  • Les nuages d'accumulation qui comprennent le terme cumulus (cumulo-).
Les altitudes ont été réparties en 3 étages de la troposphère :
  • L'étage inférieur : de 0 à 2000m d'altitude environ (sous nos latitudes),
  • L'étage moyen : de 2000m à 7000m environ,
  • L'étage supérieur : de 7000m aux limites de la troposphère.
Des préfixes sont utilisés pour identifier l'étage d'appartenance du nuage :
  • cirro- pour l'étage supérieur
  • alto- pour l'étage moyen
  • pas de préfixe pour l'étage inférieur.

Enfin, des suffixes sont employés pour désigner une caractéristique complémentaire éventuelle. Le plus important pour nous est le suffixe nimbus (nimbo-) qui désigne les nuages produisant des précipitations

Les nuages les plus dangereux pour la pratique du parapente sont :

Les nuages à fort développement vertical :

Cumulonimbus en tête, mais aussi Cumulus congestus et dans une certains cas Nimbostratus . Ce sont tous des nuages qui ont une capacité ascendante propre, celle-ci étant dans beaucoup de cas apte à rendre vaines toutes tentatives de fuite verticale ou horizontale. Un parapente "capté" par l'un de ces aimants va littéralement être promené durant des heures et à des altitudes incompatibles avec la respiration et la résistance au froid de l'être humain...

Les nuages symptômes de vent :

Lenticulaires et Cumulus de rotor, qui ne présentent aucun danger par eux-mêmes, mais par ce qu'ils indiquent : vent très fort pour le premier, turbulences pour le second.

Réalisation & Copyright Xavier Delenne 2015 | Plan du site