AIN PULSION
Volez en Parapente

Pièges aérologiques

venturiLe venturi

Comme l’eau dans un entonnoir, le vent accélère s’il est comprimé par le relief.

Exemples :

  • Passage d’un col.
  • Au sommet d’une pente.
  • Resserrement dans une vallée.

Evitez de vous engager dans des vallées étroites et écartez-vous du relief au passage d’un col.

 

 

 gradient

Le gradient de vent

Lorsque l'on s'approche du sol, la viscosité de l'air collant au sol, les obstacles, etc... entraine une chute brutale de la vitesse du vent qui influe sur votre vitesse de vol.

* Ce phénomène réduit la vitesse relative du parapente. La voile, pour continuer de voler, va chercher son vent relatif nécessaire, en piquant vers le sol (abattée)

Ce phénomène peut etre dangereux lors de la phase d'atterrissage notamment par vent soutenu pouvant entrainer :

  • enfoncement de la trajectoire,
  • risque de décrochage par vol trop lent

Faite votre finale bras haut pour avoir une bonne vitesse facteur de sécurité

     

 

 

L'orage

Un cumulus en développement peut devenir un cumulonimbus. Sa hauteur est souvent supérieure à 7000m. Sous la partie avant du nuage, se trouvent des zones de turbulences violentes et de fortes ascendances (voir film miracle dans le ciel).

Ces dernières existent aussi à la surface de la terre où elles sont ressentiées comme puissantes rafales.

En arrière de la zone, de fortes descendances et pluies se combinent. Un cumulonimbus peut se déplacer dans tous les sens, même en remontant le vent. Il est donc important de bien s'informer sur la prévision météo, d'observer l'évolution locale et de faire confiance aux locaux s'ils vont se poser brusquement.

Savoir anticiper et surtout savoir s'abstenir sont facteurs de longévité.

 

 

cunimb

     
     

Réalisation & Copyright Xavier Delenne 2015 | Plan du site