AIN PULSION
Volez en Parapente

Réglementation aérienne

clt espace aerien

Tout d'abord, faisons quelques rappels généraux sur l'espace aérien et son découpage en fonction de l'altitude:
L'espace aérien est divisé en deux parties dans le plan vertical:

  • Espace supérieur au-delà du FL195 (Flight Level 19500ft, 5800m d'altitude),
  • Espace inférieur en dessous.

NOTAL'espace supérieur ne concerne pas notre activité. C'est le domaine des vols commerciaux et autres; tout ce qui s'y déroule est contrôlé à partir du sol. L'évolution dans cet espace requiert des moyens de navigation spécialisés et des plans de vol agréés.

VMC conditions

Dans l'espace inférieur,

  • CAS 1: au-dessus du FL115 (Flight Level 11500ft, 3500m d'altitude) ou 3000ft ASFC (c'est-à-dire 900m au-dessus de la surface, ce qui signifie en France, par exemple: 900m au-dessus de reliefs élevés comme les Alpes ou les Pyrénées): vol aux instruments exclusivement (IFR) donc pas de vol libre.
    Cette portion s’appelle la LTA (Lower Traffic Area) elle est classée D en permanence et sous contrôle.
  • CAS 2: en dessous, si les portions d'espace sont classées E,F ou G, on pratique le vol à vue (VFR: Visual Flight Rules) en respectant les conditions VMC (Visual Meteorological Conditions).

Ainsi, en plus de la séparation dans le plan vertical l'espace est structuré en portions d’espace classées:

  • A, B, C, D, E sont dans l’espace contrôlé,
  • F et G sont dans l’espace non contrôlé

En Résumé: le vol libre ne peut accéder qu’aux portions classées E, F ou G. Dans les portions d’espace classées E, cohabitent le vol à vue (VFR) et le vol aux instruments (IFR: Instrumental Flight Rules), les règles du vol à vue y sont appliquées

Les planeurs ultra légers (P.U.L.) auxquels appartiennent les parapentes, les deltaplanes et les rigides sont tenus de pratiquer les règles du vol à vue (VFR) et de respecter les conditions VMC qui sont rappelées ci-dessus.

Réalisation & Copyright Xavier Delenne 2015 | Plan du site